Comment ça marche

page-banner

Tout le monde peut le faire

Tout le monde peut réguler ses émotions, en toute autonomie. Que vous ayez 2 ans ou 100 ans (à notre connaissance, la personne la plus âgée qui l’utilise a 105 ans !), que vous souffriez d’un handicap physique ou cognitif, que vous ayez déjà tout essayé, vous pouvez y arriver. La régulation émotionnelle Tipi s’apprend très facilement, et il suffit d’essayer pour devenir autonome

Pourquoi ça marche ?

Pour utiliser la régulation émotionnelle Tipi, nul besoin de discuter du problème, ni d’analyser ce qui nous arrive. Nous devons simplement considérer nos émotions à travers les sensations présentes dans notre corps. Et nous n’avons besoin de personne pour cela !

Vous savez pourquoi ça marche ? Eh bien parce que l’origine de nos émotions indésirables est toujours liée à un traumatisme enraciné dans la mémoire de notre corps qui se manifeste par des sensations physiques. Tout le monde, à tout âge, est capable « d’écouter » ces sensations physiques, et ainsi de réguler naturellement les difficultés émotionnelles qu’elles engendrent.

Alors comment faire ?

Il y a deux façons de faire :

1. À l’instant où vous ressentez une émotion indésirable 

Notre capacité de régulation émotionnelle est un processus physiologique naturel que nous pouvons activer dès que nous ressentons une émotion désagréable. C’est si facile et intuitif que même des enfants de cinq ans le font seuls. Nous proposons également des formations pour vous apprendre à venir en aide aux enfants dès 2 ans et aux enfants souffrants de troubles cognitifs.

2. Une fois que l’émotion indésirable est passée

Nous ne pouvons activer notre capacité naturelle de régulation émotionnelle que lorsque nous sommes en train de ressentir une émotion désagréable. Toutefois, un professionnel formé par l’association Tipi vous permettra de réguler une émotion dont vous souhaitez vous débarrasser même si elle n’est pas en train de se manifester.

Si vous souhaitez vous faire accompagner par un professionnel, c’est ici. (À noter que les consultations professionnelles ne s’adressent pas aux enfants de moins de 10 ans ni aux personnes souffrant de troubles cognitifs sévères.)

Donc quand consulter un professionnel Tipi ?

Voici quelques exemples :

  • Je dois faire quelque chose prochainement qui habituellement  provoque en moi des émotions désagréables. Par exemple, je vais devoir passer un examen et je sais que je panique toujours pendant un examen.
  • Ce n’est pas approprié ou possible de réguler une émotion dans certaines situations. Par exemple, j’ai peur de conduire mais je ne peux pas réguler cette peur alors que je suis au volant.
  • J’ai besoin de sentir une présence rassurante pour réguler une émotion. Par exemple, même si je sais que c’est très simple et que cela ne présente aucun risque, j’appréhende d’essayer par moi-même, je préfère me faire accompagner.
  • Je n’arrive pas bien à cerner ce qui provoque en moi l’émotion indésirable dont je souhaite me débarrasser. Par exemple, je n’arrive jamais à dire « non » à mes enfants, mais je ne sais pas déterminer avec précision à quel moment je ressens l’émotion qui m’empêche de dire « non ».
  • Je voudrais bénéficier d’une aide régulière et globale pour réguler mes émotions conscientes et inconscientes. Par exemple, j’aimerais établir une relation joyeuse et épanouie avec l’ensemble de ma famille.
  • Je souffre de troubles psychosomatiques. Par exemple, mon eczéma est clairement lié à mes émotions, mais je ne sais pas comment faire le lien.
  • J’aimerais utiliser la régulation émotionnelle de façon préventive pour ma santé… parce que je sais à quel point les émotions impactent ma santé physique. Par exemple, aujourd’hui je suis en pleine forme mais je souhaite m’alléger de toutes mes émotions négatives pour me donner toutes les chances de vieillir en restant en pleine forme et joyeuse.
  • Je souffre de troubles compulsifs et comportementaux qui m’empêchent de vivre ma vie simplement. Par exemple, je regarde constamment mon téléphone pour m’assurer que je n’ai pas reçu de nouveau message ou de nouvelle notification, ou je dois vérifier plusieurs fois que j’ai bien fermé ma maison ou ma voiture à clé, même si je sais que je les ai verrouillées.